Voici une courte présentation des formations complémentaires à ma pratique ostéopathique. Celles concernant l’abord énergétique sont à découvrir dans cet article-ci.

La biodynamie : Courant thérapeutique proche de l’ostéopathie cranio-sacrée, fluidique ou tissulaire, sur les traces de Sutherland, Becker et Jealous. Approche holistique qui prend en considération la connexion du patient aux forces cosmo-telluriques (lien Ciel-Terre de la médecine traditionnelle chinoise) et les utilise en thérapie (Horizon, Longue Marée, Lumière Liquide). C’est un retour aux fondamentaux de l’ostéopathie permettant des libérations somato-émotionnelles entre autres. Cette formation fut suivie à la Collégiale en 2016/2017 avec Werner OLBRECHTS.

L’haptonomie : L’ACCUEIL, celui avec un grand A, qui ouvre les portes de la confiance réciproque. Il pose le cadre de l’écoute silencieuse, offre un espace-temps propice au lâcher-prise, le réconfort et le retour vers notre sérénité intérieure. Celle-ci est intrinsèquement dépendante de notre sécurité physique et affective de base, située dans le bassin. C’est pourquoi l’haptonomie est particulièrement connu dans le milieu périnatal et l’accueil du futur enfant par ses 2 parents. C’est l’approche adaptée  pour mettre en confiance un animal méfiant, timide ou peureux, voire peu familier de l’homme. Des cas similaires existent aussi chez l’Homme, enfant ou adulte. J’ai été initiée en 2016 par Marie-Noëlle MASTON, dont vous retrouverez de plus amples informations ici.

La Communication Animale :

Je l’utilise pour rétablir le dialogue, la transparence dans la relation entre le gardien et son compagnon, notamment dans le cas de problèmes physiques ou comportementaux, pour le suivi des séances d’ostéopathie concernant l’évolution de l’état général de l’animal (évitant ainsi les visites de contrôle non-utiles). Dans le cadre des soins, elle se fait à l’initiative de l’animal, prenant une forme dite « intuitive » (je « reçois » ce que l’animal souhaite évoquer).

En complément du contact haptonomique, elle est le support indispensable aux libérations somato-émotionnelles chez l’animal (voir article ici). Formations débutées en 2015 avec Geneviève Pelier, puis Fanny Marchal en 2018.

Stage de Bit-Fitting 2017/2018 :

Bit-Fitting = adaptation du filet, mors et bride. Encadrée par Karin Toetenel, professionnelle reconnue comme spécialiste de la « connexion cavalier-cheval ». Ce stage apporte un éclairage sur l’harnachement adapté et sa bonne utilisation. Une vérification du matériel est proposée lorsque des dysfonctions ostéopathiques spécifiques sont présentes chez l’équidé, faisant suspecter un défaut d’adaptation. La palpation des repères anatomiques en lien avec l’harnachement est enseignée lors au stage Ostéopratik volume 1 « Mieux vaut Prévenir que Guérir ».

Le Corps Tenségritif :

Organisé par Patrick CHENE, (à l’origine de la théorie du Centaure) en octobre 2017 à la ferme de St Ygnan. Apporte une vision originale de concepts ostéopathiques tels que la FTM, les torsions physiologiques du bassin, l’hélice fasciale, etc… Pour une pratique globale, fluide et rapide, valable sur l’homme et l’animal.

Méthode de Gasquet « Abdominaux, arrêtez le massacre » 2021 :

Spécialisation Abdominaux, pour des exercices pratiques qui respectent la physiologie corporelle (auto-grandissement, respiration abdominale, gainage via contraction du périnée). Renforcer sa ceinture abdominale et l’ensemble de son corps sans causer de dégâts.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.