Ci-dessous différents articles de presse, mémoires de fin d’études, et autres littératures qui complètent mes propres expériences personnelles/professionnelles :

Articles de Presse & Résumés

 Equ’idée janvier 2015 : « Les compétences émotionnelles en équitation » 

« tous les acteurs du monde équestre ont bien conscience de l’importance de la dimension psychologique du cavalier, et notamment de ses aspects émotionnels, tant sur le plan sportif que relationnel avec sa monture. »

Résumé d’article

Equ’idée Février 2015 : « L’interaction cavalier-cheval« 

« Dans une volonté de recherche du bien-être du cheval et de la performance sportive du couple, il apparait donc assez clairement que la recherche d’une forme d’unicité et de synchronisme est alors primordiale. »

Résumé d’article

 Equ’idée Juin 2015 : » Incidence d’une prise en charge ostéopathique globale du cavalier sur son fonctionnement »

« le bon fonctionnement du cavalier : un contact permanent dans la selle avec des appuis symétriques et synchronisés […]. Ceci nécessite un bon fonctionnement du bassin, une bonne mobilité des lombaires basses et l’intégrité des cervicales et des dorsales hautes. Ces qualités tendent à améliorer la relation cavalier-cheval. »

Résumé d’article

Equ’idée Avril 2016 : «  Influence de l’état de bien-être du cheval sur son attention »

Equ’idée Avril 2014 :  » L’alimentation du cheval de concours complet »

Equ’idée Decémbre 2016 : « Effets biomécaniques des sols sur l’appareil locomoteur du cheval » :

« L’objectif de cet article est de présenter les principales caractéristiques de l’interaction du pied d’un cheval avec le sol au cours de la locomotion ».

Résumé d’article

Mémoires de fin d’étude

Marion CAILLOUX : »Ostéopathie et posture du cavalier professionnel« , 2014/2015

« Le mémoire de Marion CAILLOUX (consoeur ostéopathe) concernant des cavaliers professionnels a montré que le traitement ostéopathique mécanique du cavalier permet de modifier sa posture sur du court terme. Elle conclue que la posture du cheval pourrait influencer celle du cavalier.« 

Le Centaure

Emilie FAUVEL : « Traitement ostéopathique d’un patient particulier : le cavalier, un bipède à quatre pattes » 2008/2009

Une autre consoeur, Emilie FAUVEL nous montre « l’utilité de traiter les 2 moitiés du Centaure pour traiter un patient cavalier« . Elle conclue son mémoire sur la possibilité que la transmission des dysfonctions se fait surtout dans le sens cavalier/cheval : « Toucher un cavalier équivaut à toucher son cheval ».

Le Centaure

Mémoire de F. DUVAL, Analyse biomécanique du mouvement du cavalier de dressage…

La posture du cavalier est le critère de choix pour évaluer le niveau d’expertise. Elle est de fait à remettre au « centre de l’apprentissage de l’équitation« . Les zones-clefs répertoriées comme indices de performance équestre sont la région pelvienne et le buste : le mouvement du bassin est accentué, le tronc plus stable chez le cavalier aguerri. Son assiette accompagne le cheval en mouvement réduisant l’impact des pics de force sur le dos du cheval.

Posture du Cavalier et Préparation Physique, au coeur des Cavateliers

Littératures

Approche pédagogique du cheval monté : « Le Cheval d’Extérieur », Véronique de ST VAULRY. « Equitation Ethologique », Elisabeth de CORBIGNY (influence John Lyons).

.

.

Physiologie, biomécanique des équidés : « Ostéopathie et Rééducation Equestre », Pierre PRADIER et M.O SAUTEL. « Anatomie du Cheval et Performance », Gillian HIGGINGS

.

Le Cavalier, Posture et Centrage : « L’Equitation Centrée », Sally SWIFT. « Le Cavalier Idéal », Véronique BARTIN (Méthode Alexander).

​.

Le Cavalier, chaînes musculaires et biomécanique :  » Fonctionnement musculaire du Cavalier », Didier LAVERGNE (Moniteur). « Repenser l’équitation », J. LYON et F. BRIGAUD (Ostéopathes)

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.