Cet article publié dans Equ’idée, décrit les mécanismes d’interaction entre le cavalier et sa monture, ses enjeux, pour une recherche d’harmonie. –Un argument de plus pour le Centaure ! –

Comment : Via les aides (assiette, jambes, mains), nécessitant une « utilisation juste et en souplesse des aides (…) absolument indispensable pour l’harmonie du couple cavalier/cheval. »

Enjeux : La présence du cavalier est facteur de perturbation dans la locomotion du cheval ; la selle, devenue intermédiaire entre les 2, joue un rôle majeur : « Une selle mal adaptée va être à l’origine de points de pression qui pourront engendrer pour le cheval une musculature asymétrique, des dorsalgies, voire même des boiteries ». Le cheval compensera pour se soulager de la gêne occasionnée.

Bonne nouvelle, les analyses montrent une différence entre un poids mort et un cavalier !

Ce dernier permet de « redistribuer la force vers les postérieurs », malgré le fait que le Centre du Gravité du cheval avance lorsqu’il porte un poids sur le dos.

Malgré tout, « Une asymétrie dans la position du cavalier entraine un chargement du dos asymétrique et peut modifier l’équilibre du cheval, jusqu’à être à l’origine de dorsalgies ou de boiteries ».

La bonne mobilité articulaire du cavalier est indispensable : « la souplesse de la cheville du cavalier pourrait jouer le rôle d’amortisseur et réduire cette force, soulageant ainsi le dos du cheval. »

Ainsi, « Le niveau d’expertise du cavalier est un élément clé pour une bonne harmonie dans le couple cavalier-cheval, notamment la position qui diffère grandement selon l’expertise. »

En conclusion, « Dans une volonté de recherche du bien-être du cheval et de la performance sportive du couple, il apparait donc assez clairement que la recherche d’une forme d’unicité et de synchronisme est alors primordiale. »

« Il est donc indispensable que le cavalier et le cheval arrivent à se synchroniser au mieux pour ne faire plus qu’un. » 

Leur conclusion concorde avec mes propres analyses, en faveur d’une équitation éthique et responsable du bien-être équin.

Préserver sa monture en favorisant la synchronisation du cavalier, c’est l’objectifs des Cavateliers, Ateliers Pratiques pour Cavaliers (Programme détaillé).

Article complet

A lire également

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.